Accueil Actu&Tendances Ce qu’il faut faire dans une cuisine ouverte

Ce qu’il faut faire dans une cuisine ouverte

PARTAGER

Si vous projetez d’avoir une cuisine à l’américaine, soyez attentionné sur le côté odeur et bruit. Comme l’espace est ouvert directement sur votre salon, c’est moins hygiénique qu’il empeste des odeurs gênantes. Ce qui sous-entend qu’avec ce genre de structure, la question d’évacuation d’odeur est un point à ne pas négliger. C’est pourquoi, les hottes employées doivent être plus performantes. Contrairement à celles des cuisines classiques, elles doivent être plus designs puisque son emplacement risque d’être à découvert et exposé à tous les regards. De nos jours, la majorité des fabricants tentent de proposer des hottes très décoratives, susceptibles d’être placées sur le mur, juste en dessus du coin de cuisson ou en dessous de l’îlot. La plus révolutionnaire ce sont les meubles îlots équipés d’une plaque à induction et d’un système de hottes. Avec ce genre d’ameublement, le propriétaire du lieu n’a plus besoin d’installer un évacuateur d’odeur ni de trouver un endroit qui convient parfaitement à celui-ci.

En ce qui concerne le bruit, il est aussi primordial de le savoir gérer. Sur le marché, il existe des lave-vaisselles plus silencieuses qui produisent moins de vacarme et affichent une intensité de bruitage variant entre 38 et 49 dB. C’est un appareil électroménager bien adapté à une cuisine ouverte mais qui coûte malheureusement plus onéreux. Comme solution simple et économique, on peut déposer une verrière ou une semi-cloison entre la cuisine et la salle de séjour. Une structure pareille ne masquera pas la caractéristique ouverte de votre lieu de cuisson.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here