Accueil Actu&Tendances L’impact de la peinture sur l’homme

L’impact de la peinture sur l’homme

PARTAGER

Certains effets des couleurs sont bien connus et acceptés par la grande majorité des gens. Ils ont souvent fait l’objet d’expérimentations sérieuses et, selon certains chercheurs, ont été démontrés scientifiquement ; mais les scientifiques ne s’entendent pas tous sur la validité des résultats.

Lorsque l’on s’intéresse aux effets psychologiques des couleurs, il importe de savoir que toutes les sociétés n’ont pas la même perception de ces effets sur nos émotions. Ce que nous tenons pour une observation « objective » à propos d’une couleur n’est parfois que le reflet de notre appartenance à un groupe culturel qui attribue des propriétés à cette couleur depuis nombre de générations.

Parmi les résultats d’études publiés et les points communs de ces publications voici ce que nous pouvons citer sur l’effet des couleurs sur notre humeur.

Le Blanc, équivalent de clarté et d’assurance. Le blanc peut aussi se décroître en blancs teintés, qui renverront tout autant l’illumination. Le blanc est reposant. Il répand une perception de bien-être.

Le Jaune, couleur de la correspondance, de l’enflamme, de l’aptitude et de l’orgueil. Le jaune est typique pour inciter le dynamisme. Il assure la joie et le positif. Un bon stimulant, le jaune est une “couleur-bonheur”, qui fournit le sourire à tous les coups.

Le Rouge, une couleur ardente, qui a du caractère ! Qu’il soit teinté de bleu ou de jaune, il invoque l’étincelle, la puissance et la volonté. Le rouge comprime les troubles, notamment la motivation et la ferveur.

Le Bleu prolonge les petites pièces et ravive les espaces éclairés. Le bleu favorise la relaxation et procure une perception de quiétude.

Différencier les couleurs de vos pièces comme bon vous semble et vivez par vous-même les sensations qu’elles vous procurent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here