Accueil Actu&Tendances LALIQUE, MAÎTRE VERRIER LÉGENDAIRE :

LALIQUE, MAÎTRE VERRIER LÉGENDAIRE :

PARTAGER

Située dans notre région française à tradition verrière (Alsace-Lorraine), la manufacture LALIQUE fut construite en 1921 par son fondateur René Lalique dans le village de Wingen-sur-Moder. Aujourd’hui encore, c’est le lieu de la production, ou plusieurs centaines d’ouvrier transforment la matière chaque jour.

Parmi les artisans de la manufacture, quatre sont « Meilleurs ouvriers de France ». Cette distinction reconnue dans le monde entier est accordée par concours où dextérité, précision, passion et respect des méthodes techniques et professionnelles sont de rigueur.

Le travail du maître verrier confère une puissance aux créations, le comprendre c’est rendre hommage à l’homme de l’art et à la complexité de son savoir-faire.

C’est au travers d’une dextérité folle que de véritables artisans apportent leurs empreintes mêlant poésie de l’exceptionnel et quête de l’excellence dans le respect des traditions.

L’univers du cristal nous transporte vers la « halle » au verre chaud qui mène la danse en bravant des températures extrêmes : la magie du cristal en fusion qui atteint 1400°C et sera par la suite cueilli puis mis en forme selon différentes techniques. Ce travail exceptionnel est réalisée par très peu de cristalleries Françaises.

Mais le travail n’est pas terminé. En effet, la plus grande partie du travail sera réalisée dans les ateliers du verre froid où un jeu de lumières se dévoilera : retouches, sculptures et finitions coexistent a n d’atteindre la perfection et nous plonge dans un univers magique.

Tout au long de la création, les pièces sont choisies rigoureusement dans le respect de l’es- prit de la création. Ainsi, la signature du cristal Lalique sera apposée à main levée, gage de qualité et d’authenticité.

Finition d’un moule : le travail consiste à graver les détails fins impossibles à réaliser avec un outil de fraisage. Cette opération relève d’une grande compétence artistique, le décor étant à l’envers (en négatif). Ce travail est très important, la qualité de la gravure et la finition du moule se répercute directement sur la pièce en cristal.

Changement de pot : le four à pot comporte douze pots dans lesquelles le cristal de couleur est fondu. le pot a une durée de vie de quatre mois maximum. dès que le pot est usé et relâche des grains et cailloux, il convient de le changer. le nouveau pot est amené à une température de 1 100 °C et changé à chaud pour éviter les chocs thermiques. Cette opération doit être réalisée le plus rapidement possible, pour éviter de perturber la fusion dans les autres pots, et nécessite une équipe de gaziers soudée et efficace. Un vrai savoir-faire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here